Thérapie Brève

Psychothérapie systémique à Lyon

Agoraphobie

Rédigé par Therapie Brève
Les symptômes de l’agoraphobie observés chez des individus touchent environ 1 % de la population française. Ça paraît peu, mais ce sont des milliers d’individus qui sont victimes quotidiennement des troubles résultants de l’agoraphobie. Elle se manifeste par un sentiment radical de panique et d’anxiété dans des milieux où la personne se sent comprimé. Il est donc important de la détecter le plus tôt possible afin de prendre des mesures adéquates pour atténuer les troubles de l’agoraphobie.

Comment se manifeste l’agoraphobie ?

Avant de vous parler des symptômes de l’agoraphobie, j’aimerai vous parler au préalable de ses manifestations. On dénombre au moins 95 % des personnes atteintes des troubles de l’agoraphobie qui ont une anxiété et une panique intense.

Ainsi lorsqu’elles se retrouvent dans des lieux publics où il y a la présence de la foule, l’anxiété devient si intense qu’il en résulte un état de sentiment de panique qui leur donne l’impression d’être prisonniers.

Les lieux qui sont propices à cet état de déclenchement des symptômes de l’agoraphobie sont bien évidemment des lieux publics tels que les banques, le métro, l’autobus.

Les signes de l’agoraphobie peuvent être si intenses chez une personne qu’elle décide d’arrêter de voyager ou de limiter au maximum ses sorties en public.

La personne décide alors de se terrer chez elle pour éviter tout déclenchement des symptômes de l’agoraphobie en public.

Les symptômes de l’agoraphobie

Les premiers signes de l’agoraphobie apparaissent dès l’adolescent pour disparaître à l’âge adulte. Mais malheureusement, les deux tiers de ces personnes vont développer cette pathologie du trouble comportemental.

Les symptômes de l’agoraphobie se présentent par un sentiment d’anxiété, de crainte exagérée sans aucune raison apparente. Dans les situations ou les lieux que je viens de vous décrire, la personne qui en est victime va ressentir une terreur ou une horreur qui la pousse à se convaincre qu’elle est en danger.

On constate aussi une élévation du rythme cardiaque et des frémissements sur l’ensemble du corps. Ces symptômes de l’agoraphobie sont cependant à des degrés différents selon les individus.

Dans une relation de couple, si votre conjoint présente les troubles de l’agoraphobie, je vous suggère d’être le plus patient possible pour lui venir en aide parce qu’il est possible de recourir à des thérapies pour réduire ces symptômes.

On a rencontré des personnes complètement guéries après des séances de méthodes de lutte conte l’anxiété et la panique.

Ainsi, toute angoisse de développer les signes de l’agoraphobie en public va progressivement disparaître.

La méthode que je vous recommande pour lutter efficacement des symptômes de l’agoraphobie est la respiration diaphragmatique qui a fait ses preuves chez certains patients qui arrivent à contrôler leur peur et à regagner confiance en eux.

Il est toujours possible pour les praticiens de prescrire des médicaments dans le but de réduire l’intense anxiété que ressentent les personnes atteintes par l’agoraphobie.

Si les lieux publics déclenchent les symptômes de l’agoraphobie tels que la peur et l’intense panique, il est possible de modérer ces troubles du comportement par des thérapies bien adaptées.

Classé dans : Symptomes Mots clés : aucun